April représente tout ce que j’aime bloguer:

Elle est modèle audacieuse qui assume un physique bien à elle et essaie de ne le rendre plus beau que par la qualité technique et esthétique des projets auxquels elle participe. Elle ne triche pas, elle ne nous joue pas l’interminable couplet de la souffrance de qui se regarde et voit les autres à travers elle, celles que les magazines créent tout en les dénonçant, dans leur insupportable hypocrisie.

Elle est photographe qui expérimente, tente, essaie, dépasse les tristes limites de ce qu’il nous est donné de faire, de ce qui traîne de toujours déjà rance dans ce fameux air du temps vendu aux rayons bokeh de l’interestingness flickrienne. Et c’est à ce titre que je la reblogue.

Elle fait ce que peu d’entre elles savent faire correctement : du bon self portrait. C’est-à-dire que le self est un prétexte au portrait et pas le narcissique contraire.

Elle est généreuse et accessible. Soyons clair, tous les photographes blogués ici ont été contactés et ont répondu avec plus ou moins de distance. April dépasse le cadre de l’american friendly et parvient à créer une atmosphère de connivence et de complicité que vous m’envieriez.

Long life, donc :

http://www.flickr.com/photos/so_amused/

Vous aviez déjà aperçu ses oeuvre ici :

http://lobbiazblog.wordpress.com/2010/03/22/april-lea-polaroid-is-her-favorite-weapon/