Miss Aniela est une super star du réseau de photographes flickr. Elle fait partie de ceux qui, d’ailleurs, le tirent en avant, le font exister. On peut y voir sa progression depuis sa toute première photo, qu’elle n’a pas enlevé je crois, ses virages, ses collaborations, ses gouts et son univers. Je la suis depuis mon arrivée sur la plus grande banque d’images du monde. Chaque photo mise en ligne par la belle et sulfureuse est cliquée plus de 5000 fois, mise des centaines et des centaines de fois en favoris et commentées dans un même ordre de grandeur.

 

L’univers de Miss Aniela est fait de nudité, de lumières et de fantômes, de couleurs très travaillées et fortes, de jeu sur la « persona », le masque, la personnalité et la multiplicité. Miss Aniela fait principalement de l’autoportrait bidouillé, dans un système qui n’est cependant pas  seulement auto-référencé, comme le montrera une des images plus bas, qui s’inspire de l’œuvre de Balthus.

A mon sens Miss Aniela produit plutôt des images que des photos, et c’est pour ça que l’on peut trouver étrange qu’elle soit présentée sur ce site. Mais d’une part elle a crée un style qui a été ensuite copié ailleurs et d’autre part, ce qu’elle essaie de repeindre sans cesse à partir ou par-dessus ses photos sont des représentations de la lumière.

 

A vous de vous faire votre avis sur elle.

>>> facebook

>>> twitter

>>> site