Au départ, Sadie Von Paris est un modèle photo de ce petit microcosme parisien que je ne fréquente que du bout des cils, reclus et casanier que je suis, et à l’épreuve de ce temps d’égocentrisme où chacun est tellement replié sur lui-même qu’un blog promouvant autre chose que son joli petit caca à soi est pratiquement inconcevable. Au départ je ne sais pas en fait. Mais maintenant, Sadie Von Paris fait figure d’incontournable des modèles aux poses extasiantes de cet underground parisien bien réel.

Comme nombre de modèles, elle a dû commencer vite à « bidouiller » sur les shootings auxquels elle participait, elle a dû longtemps garder un oeil ouvert sur ce qui se passait de l’autre côté du diaphragme. Et puis elle s’est lancée et a commencé à montrer ses clichés ici et là. Les « débuts » étant prometteurs, j’ai choisi de vous montrer une sélection qui se partage en deux catégories: les autoportraits de Sadie et des morceaux choisis de ses deux séries principales (j’ai un faible pour « enfants du désordre).

Vous pouvez voir le reste de ses photos sur son site personnel

>>> ICI

Et j’espère pouvoir vous promettre qu’un jour ce ne sont pas ses photos que je publierai mais les miennes avec elle dedans, dessus, qui en jaillit.