Capture d’écran 2013-01-02 à 21.11.59

 

Patricio Suarez est un photographe professionnel qui s’exerce dans différents domaines commerciaux et continue parallèlement à produire des clichés bien à lui, presque tous carrés et à l’argentique. Les optiques Zeiss sur le moyen format ont l’air d’être les armes préférées de ce puriste, de ce chasseur de détail, de ce metteur en scène de féminité.

La ou les féminités que met en scène Patricio Suarez ont en commun une certaine forme de neutralité de l’attitude malgré le nu. Une désolation presque, une solitude de ces personnages qui nous regardent parfois mais cherchent le plus souvent un point de fuite comme vide. Et puis je remarque souvent que le photographe cherche la limite de l’exploitabilité de la lumière dans des silhouettes qu’il fait deviner dans le contre-jour. Presque toujours la source de lumière est derrière, plus ou moins enveloppante, plus ou moins forte, qui trame un fond. Comme si Patricio Suarez écrivait le corps des femmes contre la lumière plus qu’avec ou dans la lumière…

C’est sans doute de là que vient le raffinement de ses photographies.

Patofoto, c’est ici

>>> flickr

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.07.16

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.07.02

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.06.48

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.11.37

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.11.13

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.10.51

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.09.04

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.08.53

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.08.40

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.07.48

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.08.22

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.08.03

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.07.30

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.06.34

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.06.20

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.02.15

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.02.29

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.06.06

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.02.48

Capture d’écran 2013-01-02 à 21.03.02