You are currently browsing the tag archive for the ‘girl’ tag.


131215_img025_EXC

As you all probably know I launched my own Application for iPhones, Android and Windows and all computers as well last september.

Well if you want to see more than this little teasing with Svetlana and get access to more than 1000 images here is what you can do…

On this App I publish my latest series in their most complete mode. What I’d like is the people who subscribe to feel like breaking the computer glass that separate us and sit with me in my living room while I come back from the lab with fresh new results everybody won’t see. I upload photos on it almost every day of the week. The series are exclusively on it.

Also buying this App is a way for you to support my works for cheap (here in France it is the price of 2 packs of cigarettes : ) and keep me independant in my production.

At the moment there are two christmas sales:

  • One is ending tonight at midnight : 20% off the subscription price with the code « bootyweds » that you use on this link at the moment you pay >>> HERE
  • One is not ending tonight: I offer a free one year subscription if you buy me an original Polaroid. You can make up your mind >>> HERE

And if you have any difficulty or questions, just write me an mail at lobbiaz{at}yahoo{dot}fr

Thanks !!!

 

 

 

131215_img027_EXC

131215_img028_EXC

131215_img029_EXC

131215_img030_EXC


Capture d’écran 2013-02-02 à 23.32.12

Sleep, dreams est un ensemble disparates de compositions photographiques à l’atour poétique sûr. Des décors ramollis dans des couleurs assouplies par les chimies des divins instantanés presque immaîtrisables. Un corps anonyme, aux traits parfois asiatiques. Une classe sans faisceau. Des petites séries de carrés que j’ai glanés pour vous par soin de vous soutirer à vous-mêmes. Vous verrez qu’on peut vite se laisser hanter par ces visions oniriques où les menottes paraissent si tendres. Des dos et des lumières, des lignes de jambes qui jouent à disparaître dans les fonds. Un corps objet, un corps image. Des images au corps…

Lire la suite »


 

Quand j’entends Roarie, je pense toujours à cette petite voiture de courses pour enfants. Puis je divague sur sa manie du blink, son hyperactivité et ses dérapages permanents avant de me rappeler à l’élément central de cette modèle américaine si fine et gaulée, si tonique pourtant: la sensualité.

Lire la suite »


De temps en temps un billet est consacré à une modèle et rien qu’à une modèle pour qu’on ait le temps de s’y attarder, de poser ses yeux sur elle plutôt que sur les photographies, les œuvres, les séries et les faiseurs. Pour qu’on fasse le chemin inverse qui va du sujet à ceux qui le créent. Pour une fois, parfois.

J’arrive parfaitement à concevoir qu’on ne trouve rien à Camdamage, cette jeunette américaine qui dès qu’elle a débarqué dans les objectifs ricains a fait le tour de presque tous ceux qui nourrissent les 3/4 des flickr, tumblrs que les gens comme moi parcourent à longueur de journée. J’arrive à le concevoir d’une part parce que Cam est une sorte de bête issue des tréfonds de ces réseaux si adorés (pour qui se prend-elle ?) et d’autre part parce que ses atouts doivent dérouter le quidam.

Lire la suite »


Sélection de photos qui « partent dans tous les sens » comme on a envie de dire quand on a tant l’habitude de se laisser bercer par des univers divertissants et doux, dépourvus de heurts et d’intérêt. On est à un grand carrefour des œuvres picturales photographiques j’ai l’impression, depuis les années 90 environ. Le cinéma est un bon exemple. L’industrie ne s’est jamais aussi bien portée de son histoire, avec des chiffres records, et les films n’ont jamais été aussi pauvres et lisses, inexcitants au possible. Suffit d’essayer de ne pas vomir devant un programme ciné blindé de blockbusters français « à l’américaine ». La démocratisation des supports et des procédés, avec l’avènement du numérique, n’a pas produit d’élévation des styles et des contenus, de découvertes. On est loin des années folles du cinéma italien…

Lire la suite »


Des filles comme s’il en pleuvait. De subtiles propositions sexy, des corps à la pelle… unité des séries dans le choix colorimétrique souvent réduit à l’influence majeure de deux teintes rendues principales dans le clair et l’obscur. Ce qui enchante le plus le regard chez l’Un Des Nombreux, ce sont ces cadrages souvent si inhabituels et pudiques, qui dévoilent avec maîtrise et art, des éléments choisis pour nous donner envie d’en voir d’autres. Vous savez, cet art de faire croire que rien n’est fait exprès.

L’Un Des Nombreux porte bien son nom puisque la quantité d’images au sein de son propre stream est immense et qu’elle pousse le spectateur, dans l’interminable défilement des images, à en vouloir encore plus. Consommation effrénée du bout des yeux. Roulette de charme.

Ce billet est le premier d’une série de deux, sur le même auteur.

Le reste des photos à découvrir ici

>>> http://www.flickr.com/photos/romolomilito/

La structure mystique d’internet me permet de vous livrer le lien qui dirigera vers la suite de cet article, suite qui existe déjà dans un futur pas encore actualisé… c’est étrange, il faut l’admettre. Ce lien est donc un post vers un futur crée dans le passé

>>> des filles 2/2

Lire la suite »


Une sélection de photos par Corey Ward, dont le style a beaucoup évolué depuis ses débuts sur flickr. On ne se trompe sans doute pas si l’on affirme qu’ici la photo est au service de la mise en valeur des corps. On ne se trompe pas non plus à mon avis si on considère que les postures elles-mêmes vont dans le sens de cette mise en valeur. On a donc à faire à des photos plutôt sexy. Mais ça reste bien fait. J’aime particulièrement ce modèle que j’ai mis en accroche et ces clichés dans des parkings, dans la rue (si vous cherchez bien dans ses photos, vous en trouverez d’autres). J’aime ces gris.

Il faut à mon sens aussi saluer la recherche de composition où le corps est parfois utilisé comme un outil pour écrire une forme dans une focale.

Le reste de ses productions, ici

>>> http://www.flickr.com/photos/coreyward/

Lire la suite »


C’est assez rare que je présente mes propres photographies sur ce blog. Je le consacre d’habitude à des choses qui me plaisent, qui me tapent dans l’œil ou juste derrière, qui semblent montrer des voies à suivre possiblement. A la différence que montrer des regards aussi différents que ceux que l’on peut trouver ici n’a jamais eu pour intention d’élire un ensemble de règles stables, que ce soit dans les processus de création ou dans les résultats obtenus. Seulement il faut reconnaître qu’en creusant un peu, on finit par trouver des similitudes dans les démarches des œuvres vues. Alors oui, il s’agira toujours de regards au pluriel mais à force de tourner autour de ces goûts que je me surprends moi-même à envisager comme spontanés, on finira par déduire des partis pris. Et qu’est-ce que ça change, au final, qu’ils soient pris a-priori, mûrement réfléchis et verbalisés, écrits dans un manifeste audible et intelligible, formellement corrects… ou qu’ils soient déduits de la démarche de celui qui fait ?

J’ai le goût de croire – décidément, ce goût – que si « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement » est une évidence dans les domaines rationnalistes de la pensée, il n’en va pas de même pour les productions de l’art. Car le langage de l’art est art lui-même. Ce sont les œuvres qui donnent les clefs de lecture des œuvres. C’est ça qui rend excitant la rencontre avec une œuvre et les mots qui seront mis autour, le jeu de la tentative de déchiffrer, comprendre… En sachant pertinemment que nos mots ne viendront jamais à bout du perçu pourtant.

Bref, j’ai décidé de vous montrer une sélection de photographies réalisées par moi donc, avec la modèle Gwenaëlle Wieners. Toutes les photos ont été réalisées en argentique avec un Hasselblad ELM 500 pour les carrées et un Olympus OM1 pour les rectangles. Aucune retouche de couleur, teinte ou lumière n’a été opérée sur aucune des images. Elles ont été scannées en boutique et mises en ligne telles quelles.

Mes autres images sont ici et là

>>> www.lobbiaz.com

>>> www.flickr.com/photos/lobbiaz

>>> www.lobbiaz.tumblr.com

Le site de Gwenaëlle Wieners sur Model Mayhem

>>> www.modelmayhem.com/1626488

Lire la suite »


Jessica Devil est un modèle que je vous propose de découvrir à travers une sélection de quelques photographes différents.

Le reste des photos est ici. Chaque photographe est nommé en watermark ou linké sous les photos sur le lien suivant.

>>> http://www.flickr.com/photos/54623898@N02/

Lire la suite »


Yellowbird, à ne pas confondre avec Yellow_bird sulfureusement montrée ici, ce sont les reliques rectangulaires des déplacements d’un papillon parfois léger sur des traces de civilisation dépenaillées.

A voir, le reste de ses photos.

>>> Yellow_Bird

Lire la suite »

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 11 583 autres abonnés

WARNING – ATTENTION

18 + BLOG

If you're under 18, please read THIS instead.

Si vous avez moins de 18 ans, lisez ÇA plutôt.

my flickr

La bouche. Recherche numérique  Avec Romy Alizée

Cut Cam

Au bord...  New serie exclusively at http://lobbiaz.findrow.com

Lignes Avec M  Soon on http://lobbiaz.findrow.com

Plus de photos
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 11 583 autres abonnés