You are currently browsing the tag archive for the ‘noir et blanc’ tag.


Capture d’écran 2013-02-25 à 15.45.09

 

 

Hommes, femmes, invitation, mise en garde, spectre ou chair… on ne sait rapidement plus si on doit continuer de se plonger dans ce qu’il advient d’emblée des photos de David Gomez M: un univers. En peu de caractères, avec un langage simple, une économie de moyens et la récurrence d’un jeu silhouette/environnement naturel les photographies transportent. Un voile, un traitement éthéré, un menton relevé dans un regard aguicheur ou un ventre creusé rentré pour créer des personnages de ces lieux inexistants…

Lire la suite »


Capture d’écran 2013-02-02 à 23.32.12

Sleep, dreams est un ensemble disparates de compositions photographiques à l’atour poétique sûr. Des décors ramollis dans des couleurs assouplies par les chimies des divins instantanés presque immaîtrisables. Un corps anonyme, aux traits parfois asiatiques. Une classe sans faisceau. Des petites séries de carrés que j’ai glanés pour vous par soin de vous soutirer à vous-mêmes. Vous verrez qu’on peut vite se laisser hanter par ces visions oniriques où les menottes paraissent si tendres. Des dos et des lumières, des lignes de jambes qui jouent à disparaître dans les fonds. Un corps objet, un corps image. Des images au corps…

Lire la suite »


Capture d’écran 2013-01-30 à 10.33.09

Inthoughts est un photographe allemand qui justifie sa démarche par quelques sublimes lignes: c’est après avoir acheté un appareil photo analogique et commencé à produire que s’est révélé pour lui la passion et qu’il s’est mis à produire de plus en plus. La rencontre d’une singularité et d’une machine, l’une révélée par l’autre, accompagnée, poussée…

Lire la suite »


Capture d’écran 2012-12-05 à 16.35.02

On est assez habitué, par la culture dictée, cette nouvelle distraction prétendument intellectualisante, d’aimer l’ensemble de l’oeuvre d’un artiste, ou des périodes. C’est tellement plus chic. C’est tellement plus rationnel. C’est tellement plus fondateur de ce discours qui accompagne sans cesse le fondement même de la pensée autour de l’oeuvre. D’ailleurs on parle souvent de l’oeuvre au singulier, ça se mastique mieux quand on arrose l’auditoire de mots nobles aux vernissages à la thune pétée.

Lire la suite »


Les mots qui accompagnent mes billets sont parfois laconiques, faute de temps notamment. Ce sera le cas ici. Ce que j’aime chez Radoslaw Pujan pourra étonner -je sens déjà certains proches du "milieu" qui font me faire de gros yeux questionneurs et me demander des "ah bon" ahuris "t’aimes ça, toi" et me planter des arguments immuables. Alors je l’affirme simplement: ce que j’aime chez Radoslaw Pujan c’est le Kitch, la douceur et la maîtrise. Et je ferai les mêmes compliments aux modèles qui sont comme des poupées russes aux dimensions elles aussi ahuries.

Lire la suite »


Il n’y a pas d’énigme dans le titre de ce billet, juste une sélection de Framezeroart dans laquelle on peut retrouver des modèles que j’ai photographiés comme Fottiti Girl et Medea.

Lire la suite »


Matt Fry, pour moi, est une source d’inspiration. Je n’ai que peu de choses à en dire. J’aime la force des contrastes, j’aime son "vrai" noir et blanc. J’aime que les rendus soient issus de choix techniques ou technologiques faits à la prise de vue et pas du post traitement. Mais vu d’ici, à mon sens, la plus belle des qualités que l’on peut voir dans les photos de Matt Fry est son art de la composition. Le photographe en effet, semble capable d’improviser sur place en intégrant à ces images des parties du décors de façon très originale, très décalée. On trouve parfois une fille allongée sur un lit, vue du haut d’une étagère où des flacons et crèmes au premier plan font plonger notre regard sans gêner, et sans pour autant être de trop évidentes pistes de lecture.

J’aime les jeux de lecture que les photos de Matt Fry propose à nos yeux admiratifs.

Et quel plaisir de retrouver des modèles comme Kara Neko (ou ICI, et même ) ou Sugar Kane !

Le reste des photos de Matt Fry

>>> flickr

<<< site

>>> tumblr

Lire la suite »


Patofoto fait sa deuxième apparition sur le blog, et c’est avec délectation que je vous présente une sélection qui fera jalouser tant de photographes amateurs de carrés dénudés, qui fera naître tant d’envies chez des modèles.

Patofoto a déjà été présenté ici, donc

>>> des nus en noirs profonds
Le reste de ses photos est ici

<<< Patofoto

Lire la suite »


J’ai déjà présenté Russ Freeman et c’était

>>> ICI

Je vous laisse le soin de repasser par là, donc !

Lire la suite »


Stéphane C. ne montre qu’une seule série de photo, la même. Ca donne d’entrée à réfléchir sur ce qu’est une série mais surtout sur ce qu’est un thème ou une unité artistique. Cela fait longtemps que je me pose la question de la limitation des styles, de la contrainte et de la liberté de créer avec ou sans série et ce qui fait que l’on reconnait une œuvre et son origine. Il va de soi, pour moi, que certains photographes ont l’unité miteuse de partis pris copiés et que d’autres composent une œuvre dont chacune des parties ne semble absolument pas aller avec l’autre. Il semblerait pourtant que l’effet de mode soit à l’unité dans la ressemblance.

Pourtant, ce qui donne du sens à l’identique est le dissemblable. Et à la différence les répétitions…

Quand on regarde attentivement les photos que Stéphane C. a sélectionnées pour nous, on se rend compte que la part de noir joue un rôle dans l’unité de l’oeuvre mais aussi que le parti pris technique d’être toujours à la limite du temps de pause le plus lent crée ces effets de surgissement des personnages, qu’ils soient humains ou objets. On se rend compte de plus près que le noir est une scène où se jouent parfois le lisse et le rugueux, le grain et les halos. On se rend compte de plus près que toutes ces lignes qui promènent le regard sont dynamique ou figées… on se rend compte des variations en approfondissant cette trompeuse unité de surface.

Le site de Stéphane C.

>>> http://www.stephane-c.net/

Sa page facebbok

>>> http://www.facebook.com/stephane.c.is.a.photographer

Lire la suite »

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

Rejoignez 8 584 autres abonnés

WARNING – ATTENTION

18 + BLOG

If you're under 18, please read THIS instead.

Si vous avez moins de 18 ans, lisez ÇA plutôt.

twitter

my flickr

Cut Cam



Walk the dog with me

(Made with @RC_NOCROP) #nocrop #instamark #rcplatform #love #instagood #me #like #cute #follow #tbt #girl #followme #beautiful #happy #igers #instamood #fun #collage #nocropcolge

Cam Backstage photo by June   Paris 2014

Elfe vu de dos W/ B Instapic

Shooting location

Persona

Pegre

Ici maintenant.

Plus de photos
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 8 584 autres abonnés