Malin

Miss A

Malin

Le voile sur l’image a parfois le rôle étrange de rendre plus fort en éliminant, en distordant, en trompant. Un plaisir semble provenir de ce jeu où l’oeil se contente d’un erzats de réalité, d’un fragment en dessous de la chose… à moins que nous ne soyons pris au jeu et au piège d’un travail de recomposition qui nous enchante. Cerveau en turbine. Cataracte échauffée. Cathares de l’esprit. Cataracte de lumière.

J’ai toujours eu l’impression que chez moi, le plaisir de recherche dans les images brouillées est immense mais le plus beau vient de ce que je me contente d’un résultat non abouti, fini. Dans toute la fragilité du questionnement : pourquoi s’arrêter ici plutôt qu’ailleurs ?

Un grand merci à Alexander Bergstrom pour ses images.
alexander.bergstrom@flickr