Duplicate State

A l’arrêt sur la rive d’une étendue d’eau, les pieds dans on ne sait quoi de mou et de mousse, l’état dupliqué d’élans lumineux brouille l’eau et fait flotter une caravane entre deux cieux, entre deux eaux. Une déferlante de vaguelettes. Des mystères naissent derrière nos yeux. Des projections, des pensées malsaines. La Lorraine, la mort, tous ces sous-bois où l’on croise malgré tout toujours quelqu’un qui n’est pas venu prendre des images, qui n’a pas de canne à pêche. On embarque alors sous le bras une image… Car l’autre rive est plus que l’autre bout du monde, c’est l’ailleurs.

Un rectangle emporté contenant la trace des étoiles et des pas d’animaux, au 2/3 depuis l’origine et la nuit des temps, la photographie comme la trace des traques d’un homme qui continuera de chercher le sens sur soi de ces endroits visités en un extérieur tourmenté…