Des images parfois d’une pureté et d’un glacial démentiel. Le glacé du papier de magazine reçu en pleine bouche, frottant avec disharmonie sur l’émail de la dent, à plat. Un sourire ultra bright. Ce qu’on appelle glamour aujourd’hui ou photo de mode pourrait bien se retrouver en caricature dans ces images, très travaillées, y compris à la post production. Mais un côté bestial, une certaine nonchalance agressive me fait les préférer aux plus délurées des campagnes porn chic qui nous ont versé tant de lait concentré dans la bouche, et au flash souvent en plus.

Et puis, comme le contre-pied me paraît toujours plus intéressant, permettant un éclairage de côté, et une promesse de se perdre dans la promenade aussi bien qu’une connaissance partielle toujours moins utile, j’ai choisi la série aux teintes les plus chaudes. Sorte de strip tease dans une voiture, quelque part, au chaud, dans la profondeur de champs.

C’est à la guise d’un personnage narrant que j’ai reséquencé ces images. Pourquoi ne pas attaquer comme une morsure par le milieu…



Faites un tour sur le reste de ses images :

http://www.flickr.com/photos/henrikadamsen/