Vorfas, ce sont des images qui flirtent avec la peinture dans la manière dont elles sont rendues mais aussi dans le jeu d’intericonicité (la série circus rappelle trop Dalì), qui nous parlent comme un film de Charlot, qui crée un regard sur une forme de monstruosité magnifiée (freaks), tout en jouant avec les codes du glamour et du charme…

Le simple fait que ces différentes facettes soient possibles dans les mêmes images et chez un même photographe mérite qu’on s’y penche, plus près, encore un peu plus près.

Merci Vorfas !

http://www.flickr.com/photos/vorfas/