Rares sont ceux qui peuvent se permettre, tout en créant un style à eux, de produire des photos lisses, assez professionnelles, et la caricature d’une certaine autre imagerie, tombant dans le kitsch le plus délicieux. Et si l’on veut bien essayer de penser que l’art est parodique, parodie de lui-même aussi, que c’est souvent là qu’on le prend à tort pour de l’egotrip, on se doit de reconnaître un certain génie dans le décalage des images proposées par Bitch Von Kicz.

L’image que j’ai choisi en accroche représente pour moi la fusion dans le chassé croisé entre un monde est l’autre. Elle fait en effet partie des noir et blancs mais elle propose un sourire moins glamour, moins lisse, moins fashion. Le reste est un zigzag où je vous laisserai le soin de choisir vous-mêmes ce qui est de l’ordre du parodique et de la production simple.

Bitch Von Kicz, c’est ici :

http://www.flickr.com/photos/bitch-von-kicz/