Le photographe professionnel Tom Hoops a déjà été publié sur ce blog ICI, pour des portraits masculins assez particuliers. Je m’étais dit alors que je ferais en sorte non pas d’équilibrer, mais au moins d’ouvrir un contenu tourné vers l’eros et sa représentation photographiée à l’homme. Les images sont rares et comme je n’en trouve que peu et que je ne cours pas après, disons qu’elles ne finissent pas par arriver à moi.

Mais Tom Hoops photographie des hommes aussi bien que des femmes. Je tiens à présenter son travail une nouvelle fois donc, avec un hommage tout particulier que j’aimerais rendre à l’acteur Michael K. Williams, que j’ai découvert pour la première fois dans la série The Wire et qui y rayonne d’une manière difficile à décrire. Comme si on pouvait parler de la brillance du mat, en photographie.

Long life to the one who will for ever be Omar Little, a man of principles carriing a big gun.

Long life to Tom Hoops

www.tomhoops.com

La Bande Son de la première saison de la série est de Tom Waits :

http://www.deezer.com/listen-736883