La photo en accroche est la toute première que le photographe a publié sur son stream flickr.

Jurijewitsch n’a pas peur du grain, il compose avec aisance des photos bien dosées, maîtrise les tons et sait quand il faut passer au noir et blanc. Il donne à ses modèles un visage humain, de femmes plus que de « modèles ». Il les rend belles. On sent qu’elles s’aiment dans son regard.

Jurijewitsch a aussi l’art de passer du léger au plus profond, d’un sourire à une pâmoison sans heurt. Comme si Ophélie s’offrait aussi bien à lui que Pink.

Ca fait  beaucoup de raisons d’aimer Jurijewitsch, du coup.

>>> http://www.flickr.com/photos/28750243@N04/