Luca Donnini se sont des nus mais surtout des portraits. Pourquoi faire des portraits de gens nus ? Pour atteindre plus vrai, plus pur, plus au fond, plus essentiel, plus intime, peindre l’homme tel qu’il est, saisi dans les paradoxes de sa personnalité ? Certainement pas ! Comme dit Mortec : « la vérité nue est le mensonge le mieux habillé. » La nudité n’échappe pas à cette définition de la nudité de la vérité, à mon avis.

Des grosses, des maigres, des tatouages, des hommes, des femmes, des hommes déguisés en femmes… ces photos ne sont pas sans rappeler celles d’un autre Luca présenté il y a peu, pour son côté « naturaliste ». Ici, je trouve qu’il y a quelque chose de plus intime mais toujours quelque chose de doux, un élément qui vous fait vous sentir bien dans la rencontre de ces autres si différents, en marge.

Luca Donnini c’est aussi ici

>>> http://www.flickr.com/photos/lucadonnini/

>>> une vidéo qui récapitule ses derniers travaux.