Dans ses derniers travaux Conrad Roset utilise des photographies qu’il regarde sur twitter pour inspirer ses oeuvres. Il faut comprendre, donc, qu’il propose d’une part une interprétation croquée d’une oeuvre photographique dont le statut est propice à sa publication sur ce blog – une matière parfois brute et souvent au croisement de différentes démarches expérimentales et de recherche, « amateure », « artisanale », « underground »… qualifiez vous-mêmes. Il y « ajoute » ensuite ces jets de couleur qui éveillent notre curiosité et attirent notre regard dans l’ensemble (choc de la rencontre) et sur des détails ensuite (comment se fait-il que ces coulures exagérées altèrent en ajoutant, perturbent en rendant beau ?)

Ce qui me plaît aussi, c’est le fait de retrouver ces noms qui peuplent mes plus belles ballades sur le réseau…

L’auteur avait déjà été présenté dans un 1er billet.

Ce qui me flatte, c’est qu’il m’a déjà demandé l’autorisation d’utiliser mes photos, que j’ai répondu par l’affirmative et que je ne sais pas du tout ce qu’il va choisir… j’en ferai un billet.

A vous de les retrouver chez Conrad Roset

>>> WEB
>>> BLOG
>>> SHOP

>>> FACEBOOK
>>> TWITTER