Entre Camille et moi, c’est une histoire de photos qui dure depuis un temps maintenant. Elle a été dans les premières à me faire confiance  et à poser pour moi. Quand elle m’a dit qu’elle passait de l’autre côté de l’objectif, j’ai attendu avec impatience qu’elle sorte quelque chose que je pourrais publier sur mon blog. Y a pas de commerce entre nous. Ma dette est sans fond. Et je ne crois pas qu’elle attende particulièrement quelque chose en retour. C’est ça aussi la relation modèle/photographe, peut-être: un échange comme une fin en soi, qui se continuera peut-être mais en sachant que chaque fois peut être la dernière, pas qu’elle jette un pont vers un retour d’ascenseur attendu.

Je suis donc fier de vous montrer les photos de Camille, une magnifique série où elle est parvenue, d’une manière forte et simple, belle, à créer ce personnage fictif, situé dans un improbable mi-chemin entre la femme et l’oiseau, dans et hors la cage. A part ces jeux de rendus sur les pourpres, à part toutes ces belles concordances de couleurs, je me suis laissé emporter par la précision des cadrages et la teinte de ce verre rempli d’un cyan froid.

Découvrez les photos de Camille Victorine

>>> http://camillevictorine.carbonmade.com/