Du grain comme s’il en sortait d’une VHS aux trames enivrantes savamment disposées en motifs dépourvus de contenance balisée. Improbabilité probante. Trace à fleur, irrisante, grisante. L’univers de Baptiste Léonne est noir et voyeur, dévoyé, suave, chaud, bougé, rythmé, déliré.

J’aime.

Le reste de ces photos est sur son site

>>> ICI

Et sa Page Facebook

>>> FB